<

Indices UV : tout savoir pour se protéger en été

Publié le : 01/07/2019 21:54:45
Catégories : Actualités

C’est l’été et on a qu’une idée en tête : lézarder sur la plage ! Mais avez-vous choisi la bonne protection ?

Pour éviter les mauvaises surprises, Biolissime vous illumine sur les indices UV, un critère indispensable dans le choix des crèmes solaires.

Comprendre les ultraviolets (UV)

Les ultraviolets (UV) sont des rayons émis par le soleil. Selon leur longueur d’onde, ils sont classés en trois catégories : les UVA, les UVB et les UVC. Si ces derniers sont retenus par la couche d’ozone, les deux autres arrivent à la traverser. Pourtant, ce sont les plus dangereux.

Représentant 95% des ultraviolets, les UVA peuvent pénétrer la peau en profondeur et atteindre 20 à 30% le derme moyen. Quant aux UVB (2 à 5% des ultraviolets), ils sont plus énergiques mais n’affectent principalement que les couches supérieures.

Sur le coup, les UVB sont responsables du bronzage et des brûlures. Mais à long terme, les UVA s’avèrent être plus nocifs. En effet, les radicaux libres qu’ils produisent sont les principales causes du vieillissement cutané, des dépigmentations, des allergies solaires, des cancers cutanés…

Adapter sa protection aux indices UV

L’indice ou index UV permet de mesurer l’intensité de ces rayons solaires. Il part de zéro et augmente au fur et à mesure où ses risques sur la santé sont élevés. Le connaitre nous permet de choisir la crème solaire adaptée pour un bronzage sans danger.

Entre 1 et 2, le risque est très faible et ne nécessite pas encore de réelle protection. Mais s’il est entre 3 et 4, les peaux sensibles peuvent attraper un coup de soleil après 40 minutes d’exposition. Pour éviter les graves brûlures, il convient donc d’utiliser une crème avec un niveau de protection solaire (SPF) de 15.

Pour un indice UV situé entre 5 et 6, l’exposition au soleil peut déjà provoquer des conséquences importantes. Le SPF de la crème solaire doit être ainsi au minimum 25 pour les peaux sensibles et 15 pour les peaux normales.

Avec un indice entre 7 et 8, le risque lié à l’exposition au soleil est très élevé. Ainsi, les peaux sensibles auront leur premier coup de soleil en moins de 20 minutes contre 40 minutes pour les peaux normales. Si ces dernières peuvent se contenter d’une crème SPF 25, les premières doivent opter pour un indice plus élevé (au moins 40). Et au-delà d’un U V9, il faut s’armer d’une crème assurant au minimum une protection solaire SPF de 40.

Adapté à tous types de peaux, le Fluide solaire SPF 50 BIOLISSIME est le must-have pour un bronzage réussi. Enrichi en vitamine E, il hydrate et matifie la peau pour estomper les imperfections. Et d’indice SPF 50, il s’avère être un bouclier de taille contre les rayons UVA et UVB.

Source biolissime.fr

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)